3/11/06

temoignage vecu de l'affaire du gendarme de St -Martin ou comment monter une affaire en epingle.

Petit historique de l'affaire du gendarme de St Martin:
article AFP:
"Gendarme de Saint-Martin :
Chirac "attentif"
Le chef de l'Etat a appelé la veuve du gendarme français mort le 12 février à Saint-Martin dans des circonstances qui restent à définir.

Jacques Chirac a appelé samedi 25 février la veuve du gendarme français Raphaël Clin mort le 12 février à Saint-Martin, aux Antilles, pour lui dire qu'il souhaitait que toute la lumière soit faite sur "les circonstances et motivations à l'origine de la mort de son époux", a indiqué l'Elysée.
Injures racistes ?
Cette mort, accidentelle, s'est accompagnée selon des témoignages d'injures racistes à l'encontre du gendarme, ce qui a provoqué une vive émotion dans la gendarmerie.
Le gendarme Raphaël Clin, 31 ans, est mort le 12 février lors d'un contrôle routier après avoir été heurté par un motard participant à une "course sauvage". Selon son épouse, son décès s'est accompagné d'injures racistes de personnes présentes sur les lieux de l'accident et à l'hôpital.
"Aux urgences, ça criait dans tous les sens 'on a tué un blanc'", a-t-elle déclaré à des journalistes en poste à Saint-Martin.
Selon Jean-Luc Hamlet, le premier adjoint du maire de la partie française de Saint-Martin, des "propos indignes" ont bien été tenus le jour de l'accident, sur les lieux même et ensuite à l'hôpital. Mais ces propos de "deux ou trois" personnes ne doivent pas être inteprétés comme du racisme, mais plutôt comme "dans l'esprit de ce qui peut se passer en dans les banlieues en France, dans les rapports entre les jeunes et les policiers", a-t-il déclaré.
"Pas deux poids, deux mesures"
Le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé a fait valoir dimanche qu'il y avait "des soupçons très forts de racisme étayés par un certain nombre de témoignages".
S'exprimant lors du Forum Radio J, Jean-François Copé a affirmé que la "détermination" du gouvernement était "totale" pour que la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame.
"Il n'y a pas deux poids, deux mesures" sur l'attitude du gouvernement face à de tels faits, a insisté le ministre, qui était interrogé juste avant sur le meurtre de Ilan Halimi."

L'accident vu par mon pere sur place a St-Martin:
oui,c'est bien de "mon "gendarme qu'il est
question..je l'ai recu aux Urgences avec toute l'equipe ( anesthesistes, Chirurgiens osseux,infirmieres...bref , on etait dix a
l'accueillir). Malheureusement pour lui, ses blessures ( au crane, au thorax, aux deux membres inferieurs: au total 8 foyers de fractures graves ) n'ont pas permis de le sauver, en particulier en raison de la gravite des pertes de sang,evaluees a une quantite de 4l500 sur un volume total circulant de 5l500. Donc desamorcage de la pompe cardiaque,malgre les transfusions massives, par quatre voies veineuses, et toutes les manoeuvres de reanimation habituelles...Ce drame est evidemment insupportable,comme tous les accidents imbeciles dus a
la vitesse, mais la recuperation politique qui en est faite est au moins aussi insuportable...Il est bien evident que la population
Stmartinoise dans son ensemble n'a rien a voir avec ce qui a ete dit ou ecrit...Bref ,les journalistes, une fois de plus, ont voulu faire un scoop: repugnant ! Mais c'est ainsi et c'est comme ca, meme a St
Martin...Voila, gros bisous aux KVZ, take care !
LeNaps.

Au final, St-Martin a porte plainte contre X pour diffamation et Sarkozy a abrege son voyage a St Martin pour cause de "CPE". Cette affaire va sans doute en rester la mais c'est un cas interessant de "manipulation mediatique". Je ne doute pas que des ecerveles est fait des commentaires inacceptables mais de la a dire que le service des urgences jubilait lors de l'accident, rien n'est plus faux. La desinformation a de long jours devant elle. Il est dommage de ternir le souvenir de ce gendarme par des propos irresponsables d'un cote comme de l'autre.

3 comments:

  1. Bonjour Lova,

    Et oui, beaucoup de médias jouent maintenant sur le marchandage d'information, ils disent tous qu'avant tout, leur métier est d'informer, Mais ce qu'ils ne disent pas et qu'il ne faut jamais oublier quand on apprend une information, c'est que tout doit être pris avec méfiance et qu'il ne faut pas se fier aux informations pour avoir un avis sur un sujet.

    France3 a aussi fait fort dans leur émission "faut pas réver". Il y avait un reportage très émouvant (conditions de vie des gens qui vivaient quotidiennement dans la misère) sur Madagascar, jusque là, rien d'anormal, ce qu'on ne savait pas c'est que certaines images de ce reportage datent déjà de 2001 !!!!

    Et oui, il n'y plus qu'au cinéma qu'on fait des montages, beaucoup de médias se font un malin plaisir à présenter à informer à leur manière : au diable l'éthique, vive l'audimat :-(

    A part quelques évènements sportifs et des reportages où j'ai envie de m'évader un peu, je ne m'informe plus par la télé !

    ReplyDelete
  2. This comment has been removed by a blog administrator.

    ReplyDelete
  3. ah la la,je soutiens pour le coup un message tagué dans la rue:"éteignez vos télés, allumez vos cerveaux et bougez vos consciences".. la qualité des infos depuis qq temps laisse vraiment à désirer, on nous dit ce qu'on doit gober et entendre.ce genre de manipulation médiatique n'en est qu'à ses débuts,d'autant que, faut-il le rappeller,nous voici dans la période électorale française,tout est bon pour gagner des voix... je préfère lire de bons blogs, avec les infos à la source! ;)

    ReplyDelete