7/24/06

Zebda et les malgaches


Zebda, on connait; "tomber la chemise" on l'a fait. Zebda est un groupe toulousain, par consequent, Zebda, c'est forcement de qualite, n'est ce pas Vaomiera ? ;). Voici un extrait d'un des premiers morceaux sur leurs premier album "L'arene des humeurs" en 1992:
Arabadub ( Arahaba ?):
"Où est-ce que t'es né ? Qui t'as dépanné ?
Contrôle de police aux dirty faces, aux basanés.
Faut pas lésiner, à moi les gros nez,
A moi tous les falsificateurs d'idendité.
Il n'y a plus personne ! C'est vraiment la zone !
Qui va lessiver les colorés de l'hexagone ?
Les frileux, les tâches ? Qui va bouger ?
A nous les malgaches ! Tous les camés !
Les couleurs pistaches ! Tous les reggaes !
Scalper tous les apaches,
Tout c'qui tache et les malgaches
Et du tac au tac des matraques pour les Kanaks !
Quand vas-y je fouille ça bafouille."

Je comprends bien que c'est forcement du deuxieme degre ,du moins je l'espere, (Zebda est connu pour etre politiquement actif comme le montre la pochette du groupe), mais "scalper tout les apaches, tout ce qui tache et les malgaches....a nous les malgaches" peut preter a confusion. Je repete, je comprends le deuxieme degre de la chanson et que c'est un vieux "morceau" mais est-ce-que quelqu'un pourrait me donner une "expliquation de texte" quant a la singularisation des malgaches dans la chanson? Le texte est tout de meme assez violent, et j'aimerai me tenir pret la prochaine fois que je debarque a Toulouse voir la famille et les amis, juste au cas ou....:).

7 comments:

  1. Moi j'ai bien passé un an à Toulouse...Y'aV que les magrets et le cassoulet qui était pas contents de me voir....lol!!

    10kg après .....

    BIz

    ReplyDelete
  2. ah la la, mampiady rima fotsiny ry zareo e !

    ReplyDelete
  3. Jogany: pas de regrets pour le cassoulet j'espere. Quelle periode etais tu a Toulouse ?

    sipakv: otrany gropy rapy tsika: 18,3 izany ry zareo...rehefa ny rima fotsiny aloha no miady dia tsara :)

    ReplyDelete
  4. Hey lova, bien spur qu'il y a des regrets pinaiz...

    j'y éT en 2004/05, une année...intéressante....

    ReplyDelete
  5. interessante ...? Please tell me more :)

    ReplyDelete
  6. Pitaing con!
    Là, j'aime bien les zebdas et je les ai decouverts plus ou moins recemment!
    Zebda qui n'existe plus en tant que groupe d'ailleurs..
    Mais je viens bientot enqueter sur l'histoire, quite a poser la question a Magyd...
    Ce que je sais pour avoir vecu des soirées comme çà, c que certains arabes viennent dans nos soirées gasy et cela se termine par des bastons et des soirées ecourtées à 3h du mat'...
    Si en plus de ça, il y des voitures de gasy qui se font fracasser, alors je ne crois pas que c'est le grand amour entre certains gasy et les arabes...
    C mon avis mais de la a ce ke ca donne une chanson comme ca, ca m'inkiet!!!

    ReplyDelete
  7. Salut Vaomiera,
    la relation gasy-arabe a Toulouse est assez speciale :). Une frontiere delicate entre amour et haine :). Juste mon opinion des annees passees la-bas: les 2 communautes sont assez presentes dans la ville rose et sont unis par la perception de manque de respect que leur portent, non pas les habitants, mais les forces de l'ordre. Par contre, la ou la tension semble regner entre les 2 communautes a Toulouse est la perception par la communaute arabe d'une meilleure integration de la communaute malgache . Propos sans doute trop simplificateurs de ma part, mais qu'en penses tu ?

    ReplyDelete