10/26/09

#Madagascar: Le (Presque) Discours de la Discorde aux Nations Unies



Le feuilleton "Parlera, parlera pas aux Nations Unies?" a donc fini en un embroglio prévisible.
N’ayant finalement pas eu accès à la tribune et à la reconnaissance internationale tant convoitée, voici néanmoins le discours que Rajoelina pensait prononcer au Concert des Nations.
Je vais éviter de trop analyser un discours qui, de fait, n’existe pas, mais il y a cependant des thèmes intéressants sur ce qui motive Rajoelina et comment il pense convaincre le reste du monde.

Extraits :

"C'est avec un immense plaisir que je m'exprime devant cette
tribune des Nations Unies aujourd'hui en représentant
Madagascar, qui est particulièrement honoré de pouvoir
contribuer aux réflexions et concertations dans cette enceinte
éminemment significative [..] En effet, ce qui nous différencie entre nous c'est la manière dont chacun d'entre nous se situe par rapport aux réalités, aux
êtres et aux événements. Les points de vues qui en découlent
sont partiels, donc forcément complémentaires les uns des
autres.[..]
Nous sommes ici pour tracer la route de nos générations
futures et concrétiser notre volonté de promouvoir le dialogue des
cultures et des civilisations. Restons attachés aux principes que
nous avons unanimement adoptés dans la Déclaration
Universelle des Droits de l'Homme selon lesquels « Tous les
êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit. Ils
sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns
envers les autres dans un esprit de fraternité" [..]
Madagascar, pour lequel la situation me
paraît incarner un modèle de société dont « Nous » les
jeunes, devons occuper un rôle de plus en plus
prépondérant dans tous les processus de prise de décision.

Etant parmi les jeunes Chefs d'Etat présents à cette
Assemblée, sinon le plus jeune, je lance un appel solennel à
tous les jeunes du monde d'agir face aux nouveaux défis de
l'humanité
(nota bene: en gras dans le texte) [..]
Aux souffrances, à l'angoisse, au désespoir, nous devons
avoir une réponse :
Nous voulons changer,
Nous devrions changer,
Nous allons changer.

Le mouvement populaire pacifique malgache a conduit à la
mise en place d'une Autorité de transition validée par la Haute
Cour Constitutionnelle de la République de Madagascar [..]
C'est pourquoi du haut de cette tribune, nous lançons un
appel solennel à la communauté internationale, à tous les
bailleurs de fonds, de revoir leur lecture de la situation et de
continuer leur assistance à la population malgache pour ne pas
dégrader encore plus leur condition de vie [..] Nous voulons affirmer ici notre engagement à organiser des élections libres, fiables, transparentes et régulières dans les meilleurs délais possibles, sur la base d'un nouveau code
électoral, par les soins de la Commission électorale indépendante
et sous le contrôle d'observateurs internationaux[..] Les promesses annoncées dans le cadre des conférences internationales sur les crises aussi bien économique, financière,alimentaire que climatique, devraient être tenues. Parmi ces
promesses, je me permets de citer celle d'allouer 0,7% des plans
de relance économique adoptés dans les pays riches pour
répondre aux besoins immédiats des populations souffrant de la
faim et de la malnutrition et garantir la sécurité alimentaire pour
tous."


J’ai sauvegardé le texte en entier si vous désirez lire l’intégralité du speech et je vous laisse dresser vos propres conclusions.

3 comments:

  1. De toute façon, c'est mieux qu'il n'ait pas parlé, tellement c'est langue de bois et compagnie.

    ReplyDelete
  2. Effectivement:
    J'ai note l'appel a la communaute international malgre les dementis precedents.
    L'appel du pied ferme de nouveau a la campagne d'Obama: après Les T-shirts yes you can, c'est le "change" , un peu force mais bon...
    Rappelle au monde entier qu'il est Le plus jeune "leader" d' un pays...
    A part cela, c'est effectivement un peu creux.

    ReplyDelete
  3. Salut Lova,

    Ici à Madagascar, ça fait un moment que Rajoelina et la HAT ne communique plus ... Ce matin on a lu sur Midi que bizarrement,« Andry Rajoelina n’est pas le président de la transition » http://bit.ly/lzQp0

    ReplyDelete