8/23/06

Le pouvoir du rire


Les hommes politiques font partie d'un genre particulier d'homo sapiens. Ils essayent d'exprimer ou d'appliquer les voeux et opinions de ceux qu'ils representent tout en ratissant au plus large pour esperer gagner la prochaine election. D'une certaine maniere, ils doivent plaire a un certain public, un peu comme un humouriste se doit de plaire a son audience.
Recemment, le paysage politique americain est en branle-bas le combat car l'echeance (de l'equivalent) des elections legislatives arrive a toute vitesse. Dans la precipitation de la campagne electorale et le desir de rallier les troupes, certains perdent les pedales et font le bonheur des humouristes de l'information. Par exemple:
1) Le senateur George Allen voit un Indien (citoyen americain) du camp adverse le filmer pendant son discours et l'interpelle en criant "Hey, Macaca..ou peu importe ton vrai nom, bienvenue aux USA !" L'episode en a fait tiquer plus d'un (a juste titre) dont un humouriste qui repond pince sans-rire a la question de savoir si c'etait une injure a caractere raciste: " Ca me semble plutot raciste come remarque mais en Virginie, il n'est pas clair si cela va le nuire ou l'aider pour son election."
2) Tramm Hudson, congressman, affirme: "I understand. I know this from my own experience that blacks are not the greatest swimmers, nor may not even know how to swim."
Ben voyons, il est bien connu qu'au "grand fond d'Ambila" toute personne de couleur qui y participe se noie irremediablement. :) Oserai-je vous rappeller que ces personnes "illuminees"font partie de la prestigieuse elite americaine...Mais comme une bonne amie bloggeuse nous l'a rappelle: la betise ne connait pas de frontieres. Ainsi, Chirac nous avait deja gratifie de son fameux discours "le bruit et l'odeur des travailleurs immigres"...bref, nos hommes politiques semblent parfois y mettre du leur pour nous faire rire meme si souvent on ne peut que rire jaune.
Mais il serait stupide de se revolter de la betise ou l'ignorance de ces hommes publiques. Une autre amie bloggeuse m'a dit recemment, la "derision est une force" et cela ne peut etre plus vrai qu'en ce moment. Rire permet non seulement d'exposer au grand jour l'incongruite de certains discours, il permet aussi de relativiser la tragedie de la situation actuelle. Un humouriste black reagit au terme "macaca" en disant:" c'est assez faible comme aggression raciste. Vous savez, je me languis du temps ou le racisme avait plus de zeste, plus d'aplomb. 40 ans de cela, un Senateur disait ouvertement: "aucune armee ne pourra jamais forcer le etats du Sud a ouvrir nos ecoles et nos eglises aux negres." Ca, c'etait un vrai p..n de raciste ! Alors l' insulte "macaca",je dirai: "peut mieux faire". :)
Ce type de reponse sarcastique au possible est pour moi la meilleure reponse a l'imbecilite du racisme de base que l'on voit grandir chez nos chers leaders, avides de recolter des voix au rabais. Vieux Maut en rire :) !!!!

3 comments:

  1. Apparement,je ne suis pas le seul a trouver que l'humour est un remede a bien des maux. Mais notre ami, GW pense que c'est l'humour pipi-caca. qui nous peut nous aider a etre mieux compris.

    ReplyDelete
  2. je connais un ancien ministre malagache, prof à l'université d'antananarivo qui avait comme gros mot pour ses étudiantes bavarde: " Ikala...be ...nono"lol.On dirait pas comme ça, mais si tu voyais sa tête et son air trop serieux ... mdr

    Parmi les presidents qui me font rire il y a bush mais j'aime bien Boris eltsine sous l'effet de la vodka je n'ai pas trouver le meilleur lien mais tu vois ce que je veux dire ;)

    ReplyDelete
  3. Incroyable ce ministre :), visiblement il faisait preuve d'une attention extreme aupres de ses etudiants :0 !
    Elstine me manque un peu. Le nouveau est moins drole et semble plus dangeureux :(. N'oublions pas notre propre ex-president qui avait sorti la perle: "le jardin d'Eden se trouve a Madagascar" quand l'ancien testament place clairement le jardin d'Eden dans la region de Bagdhad. (ah, ironie supreme...)

    ReplyDelete